Ambassade d'Australie
France
Algérie, Mauritanie, Monaco, Tchad

Bienvenue sur le site internet de l’ambassade d’Australie en France 

Suivez L’Australie en France sur Facebook et Instagram pour découvrir les actualités australiennes en France.

Venir à l’ambassade

Pour visiter les expositions publiques et gratuites de l’ambassade :

  • Les expositions sont en accès libre sur présentation d’une pièce d’identité.
  • Respectez les mesures sanitaires de l’ambassade (lavage des mains, port du masque et distanciation sociale).
  • Si vous ne vous sentez pas bien ou si vous présentez des symptômes de la Covid-19, vous pourriez ne pas être autorisé à entrer dans le bâtiment.

Pour un rendez-vous à l'ambassade :

  • Arrivez à l’heure de votre rendez-vous – vous ne serez pas autorisé à entrer dans le bâtiment avant l'heure prévue.
  • Seules les personnes souhaitant renouveler leur passeport ou nécessitant un service notarial seront autorisées à entrer.
  • Si possible, évitez de venir avec des enfants (à l’exception des plus de 16 ans, pour une demande de passeport) ou d’autres membres de votre famille ou amis – ils pourraient ne pas être autorisés à entrer dans le bâtiment.
  • Vous devez porter un masque – veillez à apporter votre propre masque, que vous devrez porter à tout moment dans l’enceinte de l’ambassade.
  • Veillez à vous désinfecter ou vous laver les mains dès votre arrivée à l’ambassade. (Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition sur place).
  • L’ambassade peut être amenée à reporter votre rendez-vous à la dernière minute pour répondre à d’autres demandes urgentes et en fonction des disponibilités du personnel.
  • Si vous ne vous sentez pas bien ou si vous présentez des symptômes de la Covid-19, vous pourriez ne pas être autorisé à entrer dans le bâtiment et l’ambassade se verra contrainte de reporter votre rendez-vous.

Se rendre en Australie

Pour en savoir plus sur :

  • les exigences de voyage en Australie et les demandes de visa, rendez-vous sur le site internet du ministère de l'Intérieur
  • les dispositions relatives à l’entrée et aux mesures de quarantaine en Australie, rendez-vous ici
  • en raison du volume élevé de demandes de passeport, les nouveaux demandeurs doivent prévoir environ 10 semaines pour recevoir leur passeport.

Se rendre en France

Aux voyageurs se rendant en France depuis l’Australie, rendez-vous ici pour plus d’informations.

L’ambassade d’Australie en France est de nouveau ouverte au public. Vous pouvez vous y rendre du lundi au vendredi, de 9h à 17h (hors jours fériés) - 4 rue Jean Rey, 75015 Paris. Les expositions sont en accès libre sur présentation d’une pièce d’identité.

Expositions Actuels

Maree Clarke : Rituel et Cérémonie

Du 10 octobre 2022 au 17 mars 2023

ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h.

« Ce travail représente les pratiques de deuil de personnes aborigènes le long des rivières Murray-Darling. Il parle de la perte des terres, des langues et des pratiques culturelles. Ces 84 personnes ont pu partager leurs histoires de perte, de chagrin et de deuil. » – MAREE CLARKE

Maree Clarke vit à Melbourne, en Australie, depuis de nombreuses années, où elle contribue grandement à la communauté artistique locale. Elle est née à Swan Hill, dans le nord-ouest de l’Etat du Victoria, et est liée aux terres traditionnelles des peuples Mutti Mutti, Wamba Wamba, Yorta Yorta et Boonwurrung.

Une grande partie de l'œuvre de Maree Clarke est réalisée à partir de, et sur, la mémoire, qu'il s'agisse d'une mémoire personnelle, comme celle de dormir enfant dans une valise sur les rives de la rivière Murrumbidgee ou de grandir et de se rendre dans la maison de sa grand-mère, ou d'une mémoire culturelle inscrite dans le paysage, écrite sur le Pays. Les souvenirs ancestraux se répercutent à travers le temps : on les trouve dans les objets ancestraux et dans les nouvelles expressions des anciens savoir-faire. Ces souvenirs forgent et renforcent les liens qui sont au cœur de l'œuvre de Maree Clarke.

Tout au long de sa carrière, Maree Clarke a développé une pratique pluridisciplinaire profonde et contemplative qui revendique et célèbre continuellement les rituels, la langue et l'art traditionnels aborigènes. Ce corpus d'œuvres phares, Rituel et cérémonie, 2012, comprend 84 portraits nommés d'hommes et de femmes aborigènes du Victoria. L’artiste utilise cette série photographique pour parler ouvertement de la présence physique des peuples aborigènes dans le sud-est de l’Australie, en nommant des individus comme antidote à l'absence de noms de créateurs aborigènes dans les collections historiques.

Maree Clarke pousse les visiteurs à réfléchir à l'héritage de l'effacement qui a été perpétué par les institutions constituant des collections. Elle utilise de l'ocre blanc peint sur le visage et les cheveux de 38 femmes, et sur les yeux et les tee-shirts de 46 hommes, pour représenter les coiffes et peintures corporelles cérémonielles des veuves, ainsi que les scarifications, pour honorer ce qui a été perdu.

Les 84 photographies qui composent Rituel et cérémonie sont accompagnées d'une sélection de « kopi » (casques crâniens) provenant des personnes figurant sur les portraits. Les kopi étaient traditionnellement fabriqués à partir de gypse (une substance souple ressemblant à de la craie) et d'ocre. Ils étaient portés par les femmes sur la tête pendant de longues périodes, faisant partie intégrante des rites de deuil, avant d'être déposés sur la tombe du défunt. Maree Clarke s'étend sur les anciennes cérémonies de deuil, utilisant son art pour faire simultanément revivre et réfléchir à la perte des pratiques rituelles aborigènes contemporaines de deuil dans le Victoria et le sud-est de l’Australie.

 

 

Study in Australia